Chèvre

Le natif de la Chèvre est un être sensible, sensuel et tendre. Cependant sa nature douce et rêveuse lui confère un caractère fragile, infantile, changeant, lunatique. Il a en effet, encore plus besoin de tendresse, de compréhension, d'attention qu'il n'est disposé à en dispenser autour de lui. De ce fait, il est souvent enclin à compliquer les choses, à se faire des idées, à croire qu'on ne l'aime pas autant qu'il aime, à dramatiser les situations, à se sentir incompris ou malheureux, à se lamenter sur son sort. Comme on le voit, ces caractéristiques présentent de nombreux points commun avec celles qu'on attribue au natif du Cancer de notre zodiaque. Comme lui le natif de la Chèvre est très attaché à son confort, à ses aises, à son foyer, à sa famille. Toutefois, il aime aussi préserver une certaine indépendance, tout en se voulant sécurisé et soutenu par son entourage en toute circonstance.

Son sens inné et raffiné du beau fait de lui un esthète au goût très sur. Très exigeant, il aspire à trouver et à se procurer le nec plus ultra dans tous les domaines, ce qui le conduit souvent à vivre au-dessus de ses moyens ou à faire d'excessives concessions, parfois, pour satisfaire ses besoins. Bien sur, ne manquant pas d'habileté, de gentillesse, de dévouement et d'imagination, il serait parfaitement capable d'obtenir par lui-même tout ce qui est nécessaire à son confort et à son bien-être. Mais il manque d'ambition et de confiance en lui, il a horreur de la lutte et des rapports de force, et le monde extérieur est souvent un sujet d'angoisse pour lui. Il en résulte que, pour agir ou entreprendre, il a besoin d'encouragement et d'appui. L'idéal, à ses yeux, est de pouvoir oeuvrer dans un cadre serein, harmonieux, ou de s'investir dans une activité libérale ou artistique qu'il pourra exercer chez lui ou sans trop s'éloigner de son milieu habituel. En effet, il est fréquemment pourvu de dons ou de talents qu'il aura tout intérêt à ne pas négliger, s'il veut s'épanouir pleinement. Car il lui arrive d'être nonchalant ou paresseux, passif ou trop craintif. Il se protège alors excessivement contre tous les risques de changements ou d'évolution dans sa vie, quitte à se fixer dans une situation stagnante ou sans issue. Là encore, il a besoin qu'on l'aide à descendre de son nuage, à ouvrir les yeux, à abandonner ses rêves pour faire face à ce qui, pour lui, est la dure réalité de la vie. S'il s'y résout, il peut finalement se révéler très efficace, tenace, plein de bon sens et diplomate dans une vie sociale et professionnelle qui promet alors d'être d'une grande richesse.

On ne saurait être plus romantique que le natif de la Chèvre. L'homme de ce signe aspire à réveiller la Belle au bois dormant dans son Château. Pour elle il est capable de braver tous les obstacles, à condition que la belle en question soit une femme de tête qui saura l'encourager, le conforter et le réconforter, l'entourer de tendresse à tout moment. La femme du signe attend le prince charmant. Il faut bien sur qu'il soit à la hauteur de ses rêves, qu'il l'enlève et l'emmène dans un pays enchanté. La formule qui conclut souvent les contes de fées, "ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants", lui convient parfaitement. C'est une épouse et une mère accomplie, très affectueuse, mais qui se laisse déborder par les contraintes de la vie quotidienne, car elle est très désordonnée.