Capricorne

Votre caractère

Votre tendance à compter avec le temps est très marquée, et vous êtes presque toujours déphasé par rapport à l'instant. Vous assimilez les choses lentement et réagissez toujours en profondeur.

Vous avez dans la vie un sinon plusieurs idéaux qui vous attirent et que vous cherchez patiemment à atteindre, sans jamais vous décourager, avec une confiance toujours renouvelée.

Si une certaine forme de timidité vous rend peu loquace, peu expansif, la lucidité de vos jugements peut étonner. Vous appréciez ce qui est stable, positif, durable et vérifiable. Vous êtes patient, prévoyant, extrêmement réfléchi. Vous savez garder votre calme en toutes circonstances.

Vous avez le sens des responsabilités; si le destin ne vous en envoie pas, vous vous en créez ou vous en inventez. Être responsable, c'est en même temps être nécessaire, voire indispensable, et donc moins facilement apte à être rejeté.

Vous avez cependant une vision un peu trop pessimiste de l'univers et particulièrement de la nature humaine. Si votre jugement est lucide, vous pouvez manquer de compréhension, de tolérance et de générosité. Il serait souhaitable que vous ayez un sentiment plus léger de la vie et réserviez une part plus grande à la fantaisie et à la joie de vivre.

En plus de votre tendance à vous replier sur vous-même et au pessimisme, vous avez la critique facile et acerbe, une grande difficulté à faire confiance aux autres, et une nette propension à nourrir des rancoeurs tenaces.

Être né Capricorne est être né frustré. Quoi qu'on vous donne, quoi qu'on fasse, vous serez toujours en "état de manque". Il vous faut de l'attention, de la tendresse, de la gentillesse. Il y a donc en vous une phénoménale avidité affective, et vous devrez apprendre à acquérir une forme de détachement, de sérénité - à laquelle vous aspirez d'ailleurs - qui ne devienne ni résignation ni regret.

On vous dit arriviste - et vous l'êtes souvent, dans un certain sens. Vous avez compris de bonne heure que, quand vous possédez un pouvoir sur les autres, ceux-ci en ont moins sur vous. Et vous ne détestez pas régenter votre monde. La politique, sans doute, vous attire pour cette raison.

L'ambition peut jouer un très grand rôle dans la formation de votre caractère et être un moyen d'évolution. Peu sensible à la flatterie, vous aspirez réellement à une élévation pour laquelle vous êtes prêt aux efforts les plus soutenus. Votre ambition n'est jamais impatiente. Une activité bien canalisée vous permettra de lutter efficacement contre vos craintes, vos complexes, votre sentiment de frustration, et de prendre en main votre destinée et celle des autres.

Vos capacités

Dans le domaine professionnel, vous n'êtes pas un personnage rapide, mais ce que vous avez acquis l'est solidement. Souvent, vous voulez mettre toutes les chances de votre côté en poursuivant de laborieuses études, ou en acquérant un vaste savoir. Une fois aux prises avec des difficultés, vous êtes obligé de peiner plus dur que d'autres pour réussir à vous imposer; mais le temps vous permet généralement d'arriver à une situation satisfaisante.

Chez vous, l'ambition peut être un puissant levier. Cependant, vous devez prendre conscience de vos capacités. Votre sens du concret, votre sang-froid, votre sens de l'organisation sont d'appréciables atouts; mais il vous est important de dépasser l'esprit de système et la routine, dans lesquels vous risquez un peu de vous enfermer.

Vous êtes fait pour toutes les entreprises de longue haleine. Les travaux lents et difficiles ne vous rebutent pas, au contraire. Vous pouvez mettre votre intelligence analytique au service de travaux scientifiques, d'études philosophiques, de recherches archéologiques. Le passé, le lointain passé, les vieilles pierres, les langues anciennes... tout cela vous fascine, beaucoup plus que le présent ou même l'avenir. Vous aimez trouver la cause des mécanismes et des phénomènes, aller au coeur des problèmes, en tirer la quintessence.

L'esprit de labeur et de précision qui vous caractérise peut trouver à s'employer dans des voies diverses. Tout le travail de la terre et son utilisation vous offrent des débouchés intéressants. Si vous vous lancez dans les sciences ou dans certaines recherches arides, vous êtes de taille à les mener à bonne fin. Avec un peu plus d'ambition, vous trouverez dans les allées du pouvoir que quoi satisfaire votre besoin de supériorité, étant entendu que vous ne cherchez pas toujours le devant de la scène mais préférez jouer les éminences grises. Certains natifs mettent leur ambition à réaliser une perfection ascétique et trouvent dans le cloître l'environnement qui leur convient.

On trouvera bon nombre de Capricornes parmi les médecins, les chercheurs, les historiens. Mais ils ont le goût des choses concrètes; et cela peut les amener à s'intéresser à l'architecture, à la construction, à l'agriculture ou à l'agronomie, ou encore à la spéléologie.

Votre état physique

Sur le plan physique, votre force de résistance est phénoménale, car vous savez économiser vos énergies en ménageant votre capital-santé si celui-ci est faible, ou en ne l'utilisant qu'à bon escient s'il est plus important. Le Capricorne, plus que tous les autres signes, possède l'art de résister aux ravages du temps.

Mais, en général, vous ne vous occupez pas suffisamment de votre corps, rechignant à subir un check-up médical complet tous les cinq ans, à rendre des visites régulières chez votre dentiste, à faire contrôler de temps en temps votre taux de cholestérol, etc. Par ailleurs, vous ne cherchez pas non plus très activement à soigner votre moral. Il y a en effet chez vous une tendance mélancolique qui vous incite à vous replier sur vous-même en ne voyant que le côté négatif des choses et des gens.

Au fil des années, cependant, vous prenez de l'assurance, vous vous libérez de vos complexes, de vos peurs et de vos inhibitions, et vous vous portez de mieux en mieux. Bref, vous vieillissez bien - si bien, même, que votre signe compte un pourcentage élevé de verts vieillards !

Votre ossature est votre principal point faible. Attention, donc, aux risques de déminéralisation et, chez les natives, à l'ostéoporose. Vous êtes également sujet aux rhumatismes, à l'arthrose et aux troubles vertébraux, qui vous font souffrir beaucoup. Mais vous êtes dur au mal et, de toute manière, vous êtes tellement intériorisé que vous supportez vos maux en silence.

Étant un émotif contrôlé, un violent refoulé, vous êtes souvent atteint d'eczéma, d'herpès, de psoriasis, d'urticaire, de démangeaisons par grand froid. La peau est sèche et fragile - c'est elle qui exprime vos variations d'humeur.

Pour compenser la faiblesse de votre ossature, vous devez adopter une alimentation riche en calcium. Vous le trouverez dans le lait, les fromages, le beurre, la crème. Toutefois, afin d'éviter l'excès de graisses, préférez les produits allégés. D'autre part, pour lutter contre vos petits problèmes de peau très fréquents, limitez votre consommation d'aliments raffinés : remplacez le sucre blanc par du sucre roux, le pain blanc par du pain complet ou des céréales. Prenez de belles salades de cresson ou de chou cru. Mais évitez autant que possible les charcuteries, les crustacés, le gibier, les conserves.

Les activités intellectuelles vous passionnent beaucoup plus que les activités physiques. En tout cas, vous devez éviter de vous rouiller, car vous êtes fort raide; vous devez aussi activer la circulation sanguine, car vous êtes frileux. La pratique régulière d'un sport ou des exercices quotidiens de gymnastique s'imposent donc.

Vous obtenez de très bons résultats en vous faisant soigner par les médecines parallèles. D'autre part, comme vous êtes autonome et soucieux de vous prendre en charge, le do-in, un auto-massage d'origine extrême-orientale, vous conviendra à merveille. Cette technique permet de libérer les énergies bloquées.

Votre comportement amoureux

En amour, vous pourriez donner l'impression d'une sensibilité engourdie, alors qu'en réalité il s'agit surtout d'une grande timidité. Votre besoin d'affection, de tendresse et de sensualité est immense, mais vous n'avancez vers l'amour que sur la pointe des pieds.

Vous êtes aussi rongé par une grande méfiance. Vous avez besoin de certitude avant de vous engager durablement. On peut dire que vous manquez de spontanéité, d'expansivité, parce que vous êtes rarement sûr de vous. Vous avez besoin d'être rassuré, encouragé, pour laisser apparaître la sensualité forte qui se cache derrière la réticence de vos attitudes, derrière l'austérité de vos manières.

Vous détestez au plus haut point les orages passionnels. En cas d'incompréhension, vous risquez de vous enfermer dans des silences sans fin, des doutes, des frustrations, qui occulteront les énormes besoins affectifs qui sont les vôtres.

Contrairement à d'autres signes, vous ne redoutez pas le célibat. Vous parvenez très bien à vous en accommoder et, parfois même, vous le recherchez. Il est vrai que peu de personnes ont grâce à vos yeux, tant vous êtes méfiant et épris d'absolu ! Votre problème sentimental, c'est que votre maturité affective se réalise longtemps après votre maturité psychique et intellectuelle. Vous êtes donc le partenaire idéal des unions tardives !