Gémeaux

Votre caractère

Vous possédez une double personnalité, et il ne vous est pas toujours facile d'assumer cette dualité. Vous aspirez à la joie de vivre, vous ne demandez qu'à la faire partager aux autres; mais vous trouvez que cette tâche n'est pas facile, si bien qu'à d'autres moments vous vous trouvez déçu, broyant du noir et même incapable de plaisanter. C'est alors le signe d'une dépression plus ou moins profonde. La vérité, c'est que vous détestez l'ennui : dès que quelque chose vous ennuie, vous essayez de l'éluder.

La curiosité est la qualité qui vous semble la plus précieuse et que vous cultivez avec assiduité. C'est elle qui vous permet d'avoir l'esprit toujours en éveil, de vous sentir à l'aise dans tous les milieux et de vous adapter à n'importe quel environnement.

Vous aimez à vivre dans l'instant. Vous n'avez pas de passé et vous vous refusez à vous projeter dans l'avenir. Le fait de ne penser qu'à vivre la minute présente vous épargne bien des angoisses plus ou moins existentielles.

Vous avez le contact facile, vous avez aussi le don de la complicité et de la communication. Vous comprenez tout très vite.

En général, vous avez tendance à aller trop vite, à vouloir faire trop de choses. Mais la recherche continuelle de l'agitation n'est pas ce qui vous aidera à préserver votre équilibre physique et mental. Il n'est pas mauvais que vous cultiviez un hobby, un violon d'Ingres, qui vous permettent de satisfaire la partie de vous-même que les activités professionnelles n'ont pas comblée. Les satisfactions que vous en tirerez vous aideront à lutter contre les tendances à la dépression qui pourraient se faire jour. D'autre part, en cherchant à préserver un esprit toujours jeune et alerte, toujours fasciné par la nouveauté, vous resterez l'éternel adolescent qu'au fond vous souhaitez être.

Le côté le plus surprenant de votre caractère est peut-être votre grande sentimentalité. Malgré vos apparences de conquérant, vous sentez toujours, au plus profond de vous-même, un besoin impérieux d'affection et d'amitié. Mais vous vous heurtez souvent à une barrière solide, et vos incessants efforts pour gagner l'intimité des autres portent rarement les fruits escomptés. En d'autres termes, votre personnalité est engageante, mais peu attachante. Si vous avez la facilité de vous faire de bonnes connaissances, vous éprouvez en revanche la plus grande difficulté à vous faire de véritables amis.

Vos capacités

Les professions qui vous conviennent le mieux sont celles qui n'ont pas de cloisonnements trop étanches, qui vous assurent des temps de liberté où votre fantaisie pourra se donner carrière ou qui peuvent satisfaire votre goût du mouvement et de la diversité. Vous pouvez réussir dans les métiers de la communication, dans le tourisme, dans la presse, dans l'enseignement. En somme, tout ce qui a trait à une transmission est dans vos cordes, ainsi que tout ce qui favorise les déplacements.

Mieux que beaucoup, vous savez trouver le biais, l'astuce qui vous sort d'affaire. Et dès que vous avez acquis suffisamment d'application, de concentration surtout, vous pouvez réussir et même brillamment. Technicien capable, jeune cadre talentueux, commerçant avisé ou maître du verbe, vous réussirez d'autant mieux que vous rechercherez le contact avec des gens intéressants. Le monde actuel, avec tout ce que les transmissions, l'audiovisuel et la vitesse comportent de stimulant, est tout à votre convenance.

Votre état physique

Grâce à vos facultés d'adaptation, à votre mobilité d'esprit, vous ne vous appesantissez jamais bien longtemps sur vos petits ennuis de santé. Votre joie de vivre, votre aptitude à ne rien prendre au sérieux constituent aussi de précieux atouts. Au fond, les choses peuvent glisser sur vous sans vous marquer profondément. Et puis, vous vous extériorisez beaucoup, par la parole, par la colère parfois... Cette capacité à réagir, à évacuer rapidement les soucis vous permet d'échapper plus facilement que d'autres à la déprime.

Néanmoins, votre principal point faible est votre système nerveux. Vous vivez constamment sur les nerfs et vous ne prenez pas le temps de vous reposer pour recharger vos batteries. Finalement, les tensions longuement accumulées peuvent vous faire craquer brutalement. Cela peut aller du stress qui vous bouleverse, aux troubles psychosomatiques susceptibles d'en résulter. Le surmenage, ou parfois même la simple anxiété que vous occasionnent trop de choses laissées en suspens, ou encore l'obligation de fournir des efforts trop intenses ou trop prolongés, contribuent à cet état de gêne, de fatigue, que vous pouvez ressentir. Malheureusement, vous ne voulez pas être raisonnable et vous refusez souvent d'écouter les conseils de prudence lorsqu'il en est encore temps. Persuadé que tout va s'arranger, vous continuez à trop tirer sur la corde - à fumer immodérément, à boire dix tasses de café par jour, à vous coucher tard !

Vous avez une manière très fantaisiste de vous nourrir. Toujours pressé, vous mangez généralement sur le pouce à midi, vous grignotez toute la journée, et le soir vous avalez n'importe quel plat surgelé qui vous tombe sous la main ! Cet anarchique comportement alimentaire risque de provoquer à la longue des troubles digestifs plus ou moins graves, notamment des gastrites, des ballonnements et l'aérophagie. À défaut d'une discipline de fer, essayez au moins d'adopter des horaires de repas plus réguliers, et prenez le temps de manger dans le calme.

Vous aimez le sport, et vous pouvez pratiquer avec bonheur le tennis, le VTT, le football, le volley-ball, ou encore la planche à voile ou l'escalade. En tout cas, les activités de plein air vous seront les plus bénéfiques - car votre système respiratoire est plutôt fragile -, ainsi que les sports mettant à profit votre très grande rapidité de réflexes, comme le ping-pong et l'escrime.

Pour vous soigner, attention aux charlatans, prêts à vous promettre des miracles ou à vous proposer des techniques ou des remèdes non éprouvés - car vous aimez instinctivement la nouveauté et l'insolite ! Méfiez-vous aussi de votre goût pour l'auto-médication, qui peut se révéler très dangereux, et aussi de votre tendance à changer de méthodes thérapeutiques sur un coup de tête et à multiplier les visites chez différents praticiens.

Votre comportement amoureux

En amour, l'imagination et la fantaisie sont plus touchées que les sens. Vous avez l'art de jouer avec les coeurs et de susciter les désirs. La fidélité absolue n'est pas votre fort, bien que vous l'exigiez haut et fort de vos partenaires. "Tout le plaisir de l'amour est dans le changement" (Molière) : voilà qui semble être votre devise ! Vous êtes un champion du flirt; mais la conquête vous intéresse beaucoup moins que le simple fait de plaire et, bien souvent, vous vous contentez simplement d'un agréable marivaudage. Cet aspect de votre caractère peut connaître des poussées périodiques. Alors, votre partenaire aura intérêt à faire preuve de patience et de compréhension : au lieu d'exploser en vous voyant jouer les jolis coeurs juste sous son nez, l'autre devrait se montrer indulgent et se souvenir que votre foyer, votre famille, constituent vos vrais ports d'attache. Sans quoi votre couple traversera des crises.

Vous pouvez être étonnamment terre à terre quand vos intérêts sont en cause et ne pas hésiter à rompre une relation qui vous paraîtrait présenter un quelconque danger pour vous. Par ailleurs, si le climat d'une union comporte des difficultés trop grandes, des affrontements trop rudes, vous n'hésitez pas à chercher votre salut dans la fuite.

Comme vous êtes assez inquiet et peu rassuré sentimentalement, il faut que votre partenaire ne se contente pas seulement de vous aimer, mais encore sache vous le dire, vous le répéter à tout bout de champ. La séduction, la découverte, l'amitié amoureuse, voilà les domaines où vous excellez et où vous souhaitez que votre partenaire vous donne la réplique tout au long de votre union.

Les échanges, la communication, voilà vos priorités. Vous avez absolument besoin de dialoguer, et votre couple résistera à toutes les tempêtes si votre partenaire demeure votre interlocuteur privilégié. Vous êtes aussi hostile aux tabous et n'hésitez pas à aborder les sujets les plus intimes ou les plus controversés. Comme tout ce qui est inconnu, voire plus ou moins interdit, la sexualité pique votre curiosité, et vous trouvez dans l'érotisme un sujet de distraction où vous êtes assez expert. L'amour physique est pour vous un jeu tout à fait agréable. Vous ne souhaitez pas brûler les étapes : vous en aimez trop le prélude aussi bien que le postlude !

Avec un côté légèrement masochiste, vous aimez souvent à jouer les incompris, ce qui vous attire les dévouements dont vous ne sauriez plus vous passer.

Vous appartenez sans conteste à la catégorie des joyeux célibataires. Et il faut déployer des trésors d'ingéniosité pour réussir à vous mettre la corde au cou. D'autant plus que vous êtes habile à déjouer les pièges des fanatiques du mariage, tant vous voudrez profiter de votre liberté !